Savoir se faire plaisir n’est pas toujours évident. Pourtant, les petits bonheurs qui surviennent dans notre vie nous procurent beaucoup de bien-être. Ils améliorent notre humeur et renforcent notre estime de soi, nous rendant plus fort.es face à l’adversité. 

Encore une fois, nous sommes tous.tes différent.es et donc égaux.les dans notre capacité à apprécier ces plaisirs. Mais tout s’apprend. Et même vous qui écoutez ce podcast. 

Vous connaissez sûrement des personnes qui ont du mal à s’arrêter et s’octroyer des instants de pause pour se détendre. Peut-être même que cette personne, c’est vous. Mais pourquoi ? D’où cela peut-il venir ? Se sentent-elles coupables de prendre du temps pour elle et de se faire plaisir ? D’après la psychanalyste Elsa Cayat, il s’agirait d’une fuite pour tenter d’échapper à ses propres angoisses, préférant faire plaisir aux autres plutôt qu’à elles-mêmes.

Savoir se faire plaisir en s’offrant un cadeau par exemple peut-être compliqué pour certaines personnes, car elles ne pensent pas forcément le mériter. Et pourtant cela leur procurerait tellement de bonne choses. Commençons pas comprendre ce que signifie concrètement “se faire plaisir”. Pourquoi est-ce important ? Pourquoi avons-nous du mal à le faire ? Quels bienfaits cela nous apporte-il de se faire plaisir ? Comment réussir à se faire plaisir ? J’essaierai de répondre à toutes ces questions, avec vous, aujourd’hui.

Quest-ce que cela veut dire exactement ? 

Déjà, le mot “plaisir” : État affectif agréable, durable, que procure la satisfaction d’un besoin, d’un désir ou l’accomplissement d’une activité gratifiante. C’est donc quelque chose de plaisant. Cela nous apporte du bonheur, comme lorsqu’une personne chère nous offre un cadeau par exemple. 

Mais qu’en est-il du fait de SE faire plaisir ? Le sens est le même, mais pas tout à fait. Il y a maintenant l’action de soi. Et c’est là que tout change. SE faire plaisir à SOI devient bien plus compliqué, car cela nous concerne nous et personne d’autre. Il s’agit donc de s’offrir quelque chose comme, le bracelet que vous avez vu dans la vitrine l’autre jour et qui vous fait de l’œil depuis une semaine. Mais cela peut-être une action ou inaction justement. Comme s’octroyer un moment de répis entre 2 réunions de travail, ou un week-end en famille sans ouvrir un seul mail (même personnel). Ou bien encore, cela peut-être s’offrir un bon restaurant avec un.e ami.e et manger ce qui vous fait envie sur le moment, sans tenir compte du prix.

Pourquoi est-ce si important ? Et quels sont ses bienfaits sur notre bien-être physique et mental ?

Se faire du bien est important pour notre bien-être physique et mental. Cela nous rend tout simplement plus heureux. Et même si votre but dans la vie est de rendre les autres heureux.ses, si vous ne prenez pas de temps pour vous ou ne vous faites jamais plaisir, vous n’apportez pas autant de bonheur aux autres que vous le désirez. Et oui, comme dans un avion qui va pour s’écraser par exemple (désolée pour l’exemple , mais il est très parlant), le.a premier.e à qui vous mettez un masque d’oxygène, c’est vous. Car vous n’arriverez à sauver ou aider personne d’autre si vous ne vous sauvez pas déjà vous-même. Vous comprenez où je veux en venir ? 

De plus, se faire plaisir vous aide à développer votre estime de vous. En vous faisant plaisir vous améliorez votre humeur. Vous vous sentez plus heureux.se et vous apportez votre bonheur et votre bonne humeur aux autres inconsciemment. Votre stress diminue et cela renforce le système immunitaire.

À l’issue d’une expérience, aux États-Unis, des chercheurs ont observé des couples. Les partenaires ayant fait preuve de bienveillance et d’attention l’un envers l’autre tombaient deux fois moins malades. L’une des psychologues précise que les “gentils” vivraient plus longtemps de 9 années en moyenne, par rapport aux autres. Faire preuve de bonté renforcerait alors le système immunitaire ? La dilatation des vaisseaux sanguins est stimulée, ce qui est bon pour notre coeur et le taux de lymphocytes augmente, nous permettant de mieux résister aux maladies. Comme quoi…

Pourquoi avons-nous du mal à nous faire plaisir ?

Une blessure d’enfance

Tant que nous n’arrivons pas à faire un travail sur nous-même pour comprendre pourquoi nous ne faisons pas de notre bonheur personnel une priorité, nous n’arriverons pas à nous faire plaisir. Cette difficulté à se faire plaisir peut être dûe à des blessures dans l’enfance et une mauvaise estime de soi, nous poussant à nous punir, comme nous l’étions par nos parents. Car finalement, il faut s’aimer suffisamment pour se faire plaisir. Mais cela s’apprend. Même si vous n’y arrivez pas aujourd’hui, vous y arriverez peut-être demain.

La culpabilité

Souvent les personnes qui n’arrivent pas à se faire plaisir ressentent une forte culpabilité lorsqu’elles essaient. Que ce soit s’accorder une heure de pause en solo pour souffler un peu devant la télévision, au fond de son canapé. Ou bien en s’offrant simplement un cadeau, la culpabilité est là pour leur rappeler qu’elles n’ont pas le “droit” de recevoir ce présent, car elles ne le méritent pas. Elles n’en sont pas dignes. Là encore, il y a cette faible estime d’elles-mêmes. 

Pour être heureux ?

Bien-sûr le bonheur est complexe et ne se trouve pas comme ça d’un claquement de doigt. Du moins, pas pour tout le monde. C’est un vrai travail sur soi. Mais se faire plaisir rend heureux sur le long terme. Car c’est un cercle vicieux mais dans le sens positif. Vous vous faites plaisir et vous êtes heureux.se quelque temps. Grâce à ce bonheur, inconsciemment, vous rendez les gens heureux autour de vous et ils vous le renvoient. Et ainsi de suite. Vous comprenez la démarche ? 

Finalement, se faire plaisir n’est pas si égoïste que ça, qu’en pensez-vous ?

« Le bonheur ne se trouve pas toujours dans un ciel éternellement bleu, mais aussi dans les choses les plus simples de la vie ».

Confucius

Comment réussir à se faire plaisir ?

Il est tout à fait possible de se faire plaisir en accomplissant des gestes simples :

Se retrouver entre ami.es

Rien de mieux que de se retrouver entre ami.es pour bavarder et refaire le monde. Oui c’est aussi se faire plaisir, car c’est du temps que vous vous accordez, certes pas seul.e mais en bonne compagnie. Et cela ne peut que vous rendre heureux.se de partager ce moment.

Finir son repas sur une bonne note 

Terminer un repas par un bon dessert, je pense que tout le monde est d’accord avec moi, c’est le top ! Surtout si l’on en a très envie. Écoutez cette envie et accordez-vous ce moment de tendresse entre vous et votre plaisir sucré (ou salé d’ailleurs, c’est vous qui savez) et profitez. Savourez chaque bouchée et appréciez.

Prenez le temps

C’est parfois ce qui nous manque le plus. Le temps joue souvent en notre défaveur. Avec nos plannings bien trop chargés dans cette société moderne où tout doit être rapidement exécuté. Plus de temps pour la patience, nous sommes impatients ! Mais le but, justement ici, est de vous accorder du temps. Quitte à le noter dans votre planning pour ne pas l’oublier ou l’éviter. Prendre du temps pour vous n’est pas une perte de temps. Bien au contraire. Cela vous permettra de recharger les batteries et d’être plus dynamique et attentif.ve par la suite.

Offrez-vous une belle plante d’intérieur

Une plante, un bouquet de fleurs fraîches ou séchées, un objet déco, un bijoux, etc… Le but étant de vous faire plaisir en vous offrant quelque chose. Si vous le pouvez, disposez cet objet le plus en évidence possible pour que cela vous procure un peu de bonheur chaque fois que votre regard tombe dessus.

Faites plaisir aux autres

De simples petites attentions suffisent pour apporter du bonheur à quelqu’un. L’intention est ce qui compte le plus. Vous pouvez par exemple, laisser un petit mot gentil sur le miroir de la salle de bain à votre conjoint.e ou votre coloc’, avant de partir travailler. Ou bien rapporter des cookies (faits maison ou non) à vos collègues de bureau ou à vos voisins. Cela leur fera plaisir j’en suis sûre et peut-être alors, aurez-vous cette fameuse conversation avec cette collègue que vous espérez depuis un moment. Je le dis toujours, rien de mieux que la nourriture pour rapprocher les gens.

Et vous ? Arrivez-vous à vous faire plaisir ?

De temps en temps ? Souvent ? Vous n’y arrivez jamais ? Savez-vous pourquoi ?

Vous pouvez me répondre de plusieurs façons :

J’ai hâte de lire vos réponses !

Pour conclure, savoir se faire plaisir n’est pas facile pour tout le monde. Mais cela s’acquiert peu à peu au fil des années avec de l’exercice. Comprendre pourquoi l’on n’arrive pas à se faire plaisir est déjà un bon début. L’étape suivante est d’arriver à se faire plaisir sans culpabiliser. Et là, le chemin peut être encore très long. Mais vous êtes déjà sur la bonne voie. Alors pourquoi ne pas continuer ?